• P. Ryngaert

  • P. Ryngaert

  • P. Ryngaert

  • P. Ryngaert

  • P. Ryngaert

  • Responsable France

  • Responsable France

  • Responsable France

  • Responsable France

  • L. le Bricomte

  • L. le Bricomte

  • L. le Bricomte

  • L. le Bricomte

  • L. le Bricomte

  • L. le Bricomte

  • P. Caeckenbergh

  • P. Caeckenbergh

  • P. Caeckenbergh

  • Infecticide

  • Infecticide

  • Responsable France

  • P. Ryngaert

Galerie_Jean_Collet

La Galerie municipale Jean-Collet, installée au cœur de la ville de Vitry-sur-Seine, a ouvert ses portes en 1982.

Cet espace de 500 m2, construit sur deux niveaux dans les anciens bains-douches, est un lieu d’expositions d’art contemporain.

Soutenir, promouvoir, diffuser les arts plastiques et les arts visuels, sensibiliser les publics à la création contemporaine :

ce sont ces missions que se donne la galerie (aide à la création, prix annuel de peinture, expositions, visites commentées, conférences, médiation...).

 

Sa programmation, ouverte aussi bien à la jeune création qu’aux artistes déjà confirmés, offre la possibilité de faire un tour d’horizon de tous les champs artistiques contemporains : le dessin, la peinture, la sculpture, la photographie, la vidéo et l’installation ont ainsi leur place et leur rendez-vous régulier.

Galerie_Jean_Collet

Toutes les réalisations pour ce client

 

Enregistrer

Enregistrer

Pierre Ryngaert

_PERFORMANCES

► Léa le Bricomte _ Bio-diversion
L'artiste réalise une conférence/performance bien huilée, une action télépathique avec les ourang-outangs de Bornéo, où il est question de la destruction des forêts primaires à des fins mercantiles. L'action se termine par un slow reluisant, une danse zéro déforestation.

► Responsable France _ une retrospective respective
Responsable France, un collectif d'artistes anonyme qui souhaite le rester, donne l'occasion d'entendre l'intégralité des textes non-écrits par l’Organisation entre 2012 et 2015.
Ces textes sont lus et/ou diffusés dans un dispositif d’écoute permettant de garder notre anonymat sauf.

► Charles Robinson _Benshi
Charles Robinson, écrivain, occupe le rôle du benshi, qui lors de l'apparition du cinéma au Japon interprétait en direct la bande son des films américains. Lors de cette projection a cappella, il est question de la victoire des mâles sur les blondes américaines, de cooking et de manucure, d'escapades sauvages et de buildings en verre.

► Pierre Ryngaert _Vertigologie ambulatoire
Pierre Ryngaert est spécialiste. C'est donc en spécialiste qu'il s'exprime dans les collections du MacVal.


Le Dais est une performance de Patrick Van Caeckenbergh, réalisée en 2001 lors d’une procession dans le village de St Cornelis. Elle est réactivée pour cette occasion, en ouverture du vernissage de l’exposition « bOurlesque », entre le parvis du Mac/Val et la Galerie Jean-Collet.

_EXPOSITION
Vernissage de l'exposition « bOurlesque »
► galerie Jean Collet.

Avec les oeuvres de Michel Blazy, Anna et Bernhard Blume, Rémi Boinot, Raphaël Chipault et Gilles Gerbaud, Erik Dietman, Anthony Duchêne, Richard Fauguet, Patrice Ferrasse, Jérémy Laffon, Loriot & Mélia, Saverio Lucariello, Philippe Mayaux, François Mezzapelle, Francis Montillaud, Valérie Mréjen, Simon Nicaise, Bernard Quesniaux, Alexandra Sá, Peter Saul, Patrick Van Caeckenbergh

Catherine Viollet et Jacques Py, commissaires de l'exposition


_CONCERT

► INFECTICIDE
"Formé sur un coup de tête lors d’une partie de Scrabble, le trio Infecticide est l'une des meilleures incarnations hexagonales de l’absurde en musique. Entre sonorités post punk, synth wave lofi et 8 bits, le groupe est un mélange improbable de Front 242 et de l’exubérance festive des Beastie Boys revue à la sauce dada. Si on y ajoute un art tout personnel du cosplay, on obtient une formation aussi abusée que désabusée, qui ne pouvait que séduire le label Da!Heard it Records »

► DJ set
Le concert sera suivi d'un Dj set de Sylvie Astii (label Dokidoki) et Paul Tournante, dans un esprit festif aux sonorités incongrues et fantaisistes.

Une programmation de Nicolas Primet et Vincent Mesaros