Articles in Category: Actu

Actu

>>> Fiber

>>> Fiber

Fiber

_études pour un projet à venir _encre de chine sur papier fixé sur bois 70/70 cm, 80/100 cm et 95/95 cm.

 

 


 

>>>Astral Studies

ASTRAL STUDIES

L'Atelier des Vertus présente
ASTRAL STUDIES

du 17 novembre au 23 décembre 2017_Vernissage le samedi 17 novembre à partir de 14h


>
Atelier des Vertus 6, rue des Vertus 75003 Paris

avec
Thierry Agnone, Gilles Berquet, Luc Billières, Emilie Bitauld, Joël Hubaut, Léa Le Bricomte, Mïrka Lugosi, Vincent Mesaros, Emile Morel, Philippe Ramette, Olivier Seror, Stéphane Steiner, Choi Xooang, Lewen Zhong.

une proposition de Katia FELTRIN


« Astral Studies » est le premier volet d’une recherche sur le monde astral.

« L’astrophysicien Hubert Reeves, auteur de « Poussières d’étoiles », l’astronome Carl Sagan auteur de la phrase « Nous sommes faits de poussière d’étoiles » ou dans un tout autre domaine, l’artiste Moby, auteur de « We are all made of stars » (nous sommes tous faits d’étoiles) avaient donc tous bien raison ». peut-on lire dans l’article « Nous sommes bien faits de poussières d’étoiles » du Science Post.fr daté du 18 janvier 2017, […] « Le corps humain est composé à 97 % des six éléments suivants : carbone, hydrogène, azote, oxygène, phosphore et soufre, regroupés sous l’appellation CHNOPS, poursuit-il. « Au Nouveau-Mexique, un groupe d’astronomes du Sloan Digital Sky Survey (SDSS), un programme lancé en 2000 qui fait des relevés sur les objets célestes, a utilisé le spectrographe infrarouge APOGEE afin d’analyser la composition en CHNOPS de près de 165 000 étoiles présentes dans la Voie lactée. « C’est la première fois que nous pouvons étudier la distribution de ces éléments à travers notre galaxie pour un si grand nombre d’étoiles », déclare Sten Hasselquist de l’université du Nouveau-Mexique.

Dans le cadre de l’occultisme, le corps astral est le nom donné à l'un des sept corps dont les êtres humains seraient constitués, superposé notamment au corps physique et au corps éthérique. Son nom vient de ce qu'il se compose de forces et de substances empruntées au plan astral.

Aux confins de l’infiniment petit, de l’infiniment grand, de l’énergie subtile (subtile : sous la toile en latin), restent encore bien des mystères à percer, sur le corps, l’esprit, la matière, le temps et l’espace.
« Astral Studies » propose dans ce premier volet, une multitude de points de vue d’artistes sur ce sujet biface et pourtant imbriqué.


"Puisque, en un point d'elle-même, l'étoffe de l'univers a une face interne, c'est forcément qu'elle est biface par structure…" Pierre Teilhard de Chardin, Le Phénomène humain,1955, p. 52.

Katia Feltrin

 

 


 

>>>Contre-pied

>>>Contre-pied

CONTRE-PIED

Francine Grünwald présente
CONTRE-PIED

du 7 au 28 octobre 2017
Vernissage le samedi 7 octobre à partir de 14h


> GALERIE FORÊT VERTE 19, rue Guénégaud 75006 Paris

avec
Rosine Baldaccini, Michael Bastow, Corine Borgnet, Laurent Chauvat, Roman Cieslewicz, Ernest T., Francine Flandrin, Julia Fullerton-Batten, Jakob Gautel, Markus Hansen, Christian Janicot, Jason Karaindros, Mïrka Lugosi, Gilles Mahé, Vincent Mesaros, Daido Moriyama, Chantal Petit, Picha, Roberto Platé, Robert Rauschenberg, Willy Ronis, Corinne Sammarcelli, Nuno Sousa Vieira, Guillaume Squinazi, Joel-Peter Witkin.

À partir d’une fragilité et pour un enjeu qui se nomme la transformation, ou comment détourner un mur en toit... il a été choisi le PIED. Cette exposition aurait tout aussi bien pu s’appeler HAUT-LE-PIED qui, dans son acception adverbiale et rare, évoque un évènement composé rapidement, à la hâte ; ou dans un registre ferroviaire, une motrice qui circule isolément sur une voie. Nous nous sommes prononcés pour CONTRE-PIED. Francine Grünwald semonde, pour ce faire, les œuvres d’artistes émérites, des artistes historiques de la galerie et de ceux avec lesquels elle souhaite travailler. Cette exposition est de pied en cap une ouverture vers la transcendance : d’un pied de mine à prendre son pied, il n’y a qu’un pas ; de l’intuition anatomique et de la chose qui chausse, de la notion d'équilibre ou de fétichisme, jusqu'aux propositions plus conceptuelles et humoristiques, c’est tout l'art du contre-pied.

 

 


 

>>> La main invisible

LA MAIN INVISIBLE

Jérôme Borel et la Belle Absente présentent :
"La Main Invisible" sur une idée de Sylvain Sorgato

Samedi 10 juin de 16h à 22h
Dimanche 11 juin de 14h à 19h


> 184, rue de Crimée 75019 Paris

avec
Florent Audoye - Vassili Balatsos - Julien Blanpied - Jérôme Borel - Martin Bourdanove - Olivier Breuil - Denis Brun - Nathalex Callay - Christophe Cuzin - Thibault de Giallully - Jean-François Demeure - Émilie Duserre - Léa Eouzan - Alexandre Erre - Isabelle Ferreira - Pierre Fraenkel - la Furieuse Company - Louis Gary - Christian Giordano - Christoph Hinterhuber - Corinne Laroche - Gwendal Légo - Julien Lévy - Stephen Loye - Amélie Lucas-Gary - Oscar Malessène - Cyrille Martin - Vincent Mesaros - Miquel Mont - Édith Msika - Jean Rault - Magali Sanheira - Julie Savoye - Timothée Schelstraete - Zukhra Sharipova - Aude Sorgato - Sylvain Sorgato - Jean-Marc Thommen - Emmanuelle Villard


 

 


 

>>> Jeu de Mains

>>> Jeu de Mains

JEU de MAINS

Avec :

Olivier Breuil - Christophe Cuzin - Gwendal Lego - Oscar Malessène - Vincent Mesaros - Julie Savoye - We Are The Painters


>>> Hôtel Elysées Mermoz _30, rue Mermoz - 75008 Paris

Exposition du 10 mars au 7 septembre 2017 - ouvert 24h / 24h

"Le titre de cette suite d’accrochages renvoie au jeu d’empilement des mains que nous connaissons tous.
C’est un procédé voisin qui est employé ici pour produire une exposition dont la linéarité se développe dans l’espace mais également dans le temps.
L’hôtel Elysées Mermoz présentera en permanence les travaux de six artistes. Toutes les deux semaines, de nouvelles œuvres viendront se substituer aux premières entrantes. Jeu de Mains est une exposition à rythme, un jeu de persistance, l’exercice de la mémoire et de la dynamique au service des œuvres et des artistes dans le contexte particulier de l’hôtel Elysées Mermoz."

_Sylvain Sorgato

 

 


 

>>> Signature A-Over éditions

>>> Signature A-Over éditions

Signature A-Over éditions

Le nouveau coffret des éditions A-Over, avec le texte "Qu'est ce que le viol" de Charles Robinson et les œuvres d'Edi Dubien, Florence Dussuyer, Vincent Mesaros, Julie Perin, sera mis en vente à la galerie Detais les 4 et 5 mars.


Extrait : "Pendant l’entreposage et le transport, les animaux seront conditionnés en vrac et emballés individuellement, conformément aux prescriptions saisonnières, si l’on ne veut pas porter préjudice à la qualité de la viande. Le personnel de manucure et de coiffure devra traiter les animaux avec douceur, sans jamais les battre sous quelque prétexte que ce soit. Des fleurs, des sacs à main, des parfums seront offerts aux animaux.
Durant la préparation, après cinq ou six minutes d’échaudage à environ 60 °C (140 °F), la carcasse est amenée à une table sur laquelle on l’épile à peu près complètement. On passe ensuite un jambier entre les pattes postérieures et on remonte la carcasse pour un dernier raclage et un nettoyage."

_Charles Robinson

>>> RENCONTRE

Signature, lecture, dédicace

Vernissage et brunch

18h00 les samedi 4 et dimanche 5 mars 2017.

>>> GALERIE DETAIS

10, 39 rue Notre Dame de Lorette 75009 Paris

 

Edition limitée sous boite 31x22 constituée d'un texte inédit et signé par Charles Robinson, d'une intervention plastique originale signée, de cinq impressions tirées sur papier Fine Art 315 gr., d'un certificat d'authenticité numéroté. Tirage à 20 exemplaires numérotés de 1 à 20 et 5HC numérotés HC1 à HC5.

Prix de vente : 300€  >>> Contact

 

 


 

>>> Sketch (Hairs)

>>> Sketch (Hairs)

SKETCH (hairs)

_études pour un projet à venir _encre de chine sur papier 130/200 cm et 40/40 cm

 

 


 

>>> burlesQue

>>> burlesQue

burlesQue

_Journée culturelle et festive _performances _exposition _concert...

 

_19-03-2016

Le burlesque ou encore l’absurde, l'humour, la figure de l’idiotie... sont autant de regards décalés sur le monde et ses apparences, et de moyens de l’appréhender comme une aire de jeux pour en expérimenter et repousser les limites. Car à bien y réfléchir, en paraphrasant Albert Camus, il s’agit sûrement d’investir un espace de liberté où dominent raison et lucidité. Au-delà de sa dimension comique et divertissante, le burlesque est un art de la résistance. Il nous engage à contresens des chemins balisés, quitte à nous confronter à l’incompréhension, source de questionnements utiles pour ne pas dire vitales sur ce qui fait le monde aujourd'hui et notre façon de l'habiter. _v.m.

« L’absurde c’est la raison lucide qui constate ses limites »
_Albert CAMUS, Le Mythe de Sisyphe.

 

> Le MAC VAL, la galerie JEAN COLLET, et LE SUB s'associent, et créent l'évènement BURLESQUE.

 

 


 

>>> High Hopes __assumptions scenes

>>> High Hopes __assumptions scenes

High Hopes __assumptions scenes

_Exposition collective de reproductions d'œuvres originales

 

High Hopes _Le lieu des hypothèses

_06-2014 > 07-2014

_13 novembre 1974 _03h15 _112 Ocean Avenue, Amityville, Long Island, États-Unis. La maison de style colonial hollandais édifi ée en 1928 sur deux étages devient le théâtre d’un sextuple meurtre _Ronald Defoe Senior (43 ans), Louise Defeo(42 ans), Dawn Defeo (18 ans), Allison Defeo (13 ans), Marc Defeo (12 ans), John Matthew Defeo (9 ans)_ perpétré par Ronald DeFeo Junior (23 ans). Jay Anson s’empare de ce fait divers, et écrit The Amityville Horror - A True Story en 1977 que Stuart Rosenberg adaptera au cinéma deux ans plus tard. Cette histoire fait l’objet d’un véritable engouement générant pas moins de dix adaptations cinématographiques.

_High Hopes est le nom de cette maison située à Amityville. High Hopes est le nom de cette exposition. La demeure, qui incarne ces grands espoirs, devient ce lieu de passage, d’un état à un autre, de la vie à la mort, du réel à la fiction.
J’ai pris le parti de présenter des reproductions imprimées d’œuvres originales. L’image se déploie, par une mise en abîme, dans les multiples rapports de la représentation d’un objet à son image, et d’une image à son objet. Ce procédé renvoie au cinéma de Roman Polansky (cf. Le locataire), David Lynch, Michael
Haneke, à la peinture de René Magritte (cf. Reproduction interdite), Diego Vélasquez (cf. Les Ménines), Jan Van Eyck (cf. Les époux Arnolfi ni), au mouvement appropriationiste, aux mythes, ou encore aux utopies.
Les grands espoirs résonnent également aujourd’hui comme un impératif fort au regard de la ruine économique, sociale, écologique, qui nous guette.
High Hopes est ce lieu des hypothèses, sur lequel se fondent et s’effondrent des projections, des fictions intimes et incertaines aux couleurs d’espoirs déchus.

> avec
Jean-Luc BLANC - Bianca CASADY - Nicolas DELPRAT - Vincent EPPLAY - Jacques FLORET - Laurent FRIQUET - Fabien GRANET - Thomas LEVY-LASNE - Filip MARKIEWICZ - Jonathan MARTIN - Vincent MESAROS - Gérald PANIGHI - Loïc RAGUENES - Emmanuel REGENT - RESPONSABLE France - Brigitte ZIEGER

> Livres d’artistes et multiples présentés par le CNEAI= (Centre National Édition Art Image) et les éditions DAVIET-THERY.

 

 

 

 


 

>>> Ricochet

>>> Ricochet

Ricochet

_Exposition collective de dessins & performances

 

DRAWINGS _DESSINS

_01 > 03-2013

 

"L'exposition (...) résulte d'une approche non conventionnelle de " l'art d'exposer " - ce qu'on a pris l'habitude d'appeler, dans notre monde globalisé, le curating.

D'abord, c'est un évènement dont des artistes, et non les ordinaires commissaires sont les maitres d'œuvre. En second lieu, "Ricochet" est l'effet d'une succession de décisions individuelles mais partagées dont la chaine a pour effet une proposition réellement singulière. Si unité il y a (un regard porté sur le dessin fournit à l'exposition son thème générique), la diversité aussi y est a son comble." (...)

_Paul Ardenne, écrivain et historien d'art

 

Conception : VIncent Mesaros & Emmanuel Régent

> avec

 Virginie Barré, Pascal Berthoud, Jean-Luc Blanc, BP, Nina Childress, Alain Declercq, Jean Dupuy, Richard Fauguet, Nicolas Fenouillat, Natacha Lesueur, Robert Longo, Filip Markiewicz, Vincent Mesaros, Claude Parent, Philippe Ramette, Emmanuel Régent, Jeanne Susplugas, João Vilhena, Stephen Wilks

 

 

 

 


 

>>> C'est bien parce qu'il n'y a aucun caractère d'exception que TOUT DOIT DISPARAITRE, ou quelques figures de l'abscons

>>> C'est bien parce qu'il n'y a aucun caractère d'exception que TOUT DOIT DISPARAITRE, ou quelques figures de l'abscons

C'est bien parce qu'il n'y a aucun caractère d'exception que TOUT DOIT DISPARAITRE, ou quelques figures de l'abscons

_Exposition collective

 

_04 > 06-2012

En ces temps énoncés comme difficiles il serait bon d'en prendre un peu pour envisager les choses avec du recul, hors de tout ressassement, et se rendre à l'évidence de la vacuité environnante. Ainsi verrons-nous se profiler non quelques desseins, mais des figures dont on ne connaîtrait ni l'usage, ni le nom, ni la provenance.

Tout l'esprit qui est au monde est inutile à celui qui n'en a point
il n'a nulles vues, et il est incapable de profiter de celles d'autrui.
_Jean de La Bruyère Les caractères ou les mœurs de ce siècle - Chapitre XI - De l'homme

> avec

Thierry Agnone Raphael Boccanfuso André Bourvil Alain Declercq Agnès Geoffray Dominique Ghesquiere Isabelle Giovacchini Chourouk Hriech Perrine Lacroix Maxime Loiseau Jonathan Mose Emmanuel Régent Franck Rezzak Jeanne Susplugas Joao Vilhena

 

 

 

 


 

>>> Bête et méchant

>>> Bête et méchant

Bête et méchant

_Exposition collective

 

_03 > 04-2012

 

Carte Blanche offerte par Catherine Baÿ, artiste et directrice artistique de la galerie The window _Mars 2012

Une exposition de dessins qui évoque par sa forme la chose représentée.

" Je suis pour la gratuité. Je suis pour le geste libre. Je suis pour le droit à l’erreur. Je suis pour le partage, pour l’échange, le don. Je suis pour la différence, pour la cohabitation. Je suis pour le faire. Je suis pour construire, pour détruire, pour bâtir, pour défaire. Je suis pour être, pour exister, faire exister, pour disparaitre. Je suis pour la mort. Je suis pour la vie. Je suis affamé, assoiffé. Je suis amoureux, je suis haineux. Je suis révolté, enragé, insultant, provoquant. Je suis volontaire, je suis insoumis, exploité, assujetti. Je suis fou joyeux, imbécile heureux. Je suis drôle, je suis triste, ironique, cyclothymique. Je suis multiple, paradoxal. Je suis hors norme. Je suis névrosé, animal, humain, bestial. Je suis sexué, asexué, trans-genre, inhumain, mutant. Je suis "

 

Avec

Thierry Agnone - Lætitia Benat - Hippolyte Hentgen - Chourouk Hriech - Anne Kawala - Vincent Mesaros - Gérald Panighi - Sandrine Pelletier - Eric Pougeau - Emmanuel Régent - Franck Rezzak - Karine Rougier - Jeanne Susplugas - Julien Tiberi - João Vilhena