Articles in Category: blog

_01-06-2019

Reculer pour mieux sauter,
ou la mathématique du principe de précaution.

Exercice de probabilités.


_Soit,
un colis suspect_Gare de Bibliothèque François Mitterrand_Paris_Janvier_2015. Les trains ne marquent plus l'arrêt sur deux des trois quais. Pour parvenir à destination, il est recommandé aux voyageurs de prendre un train sur le 3ème quai afin de rebrousser chemin d'une station, de reprendre un train dans le bon sens dont le trajet s'effectuera sur le quai évacué de la gare dite sensible. Afin de ne pas heurter la sensibilité du détonateur de la bombe supposée lors du passage des trains, ces derniers circulent au ralenti.

_Sachant,
que la fréquence de passage est d'un train toutes les 7 minutes,
que la traversée du quai suspecté dangereux dure approximativement 15 secondes,
qu'une rame transporte en moyenne 120 passagers, et
qu'il faut escompter 30 minutes avant qu'une équipe spécialisée ne puisse sécuriser totalement les lieux,

_Calculer
1. le taux d'intérêt d'un principe de précaution en regard d'une évaluation approximative de ses différentes fonctions (notamment en terme de protection, de veille, et de confiance...) ;
2. la valeur d'un individu (en pourcentage), en établissant le taux de crédulité d'un individu, déduction faite d'une estimation moyenne de son niveau intellectuel établi par les pouvoirs publics, et de sa capacité à réagir seul contre un sentiment de manipulation

 

 
 

 


 

_01-05-2019

Les artistes d'aujourd'hui pensent se donner une assise en inscrivant leur pratique dans l'histoire ancienne moderne ou même contemporaine par référence citation appropriation ré-emploi ou même par mimétisme sans aucune rupture tout au moins symbolique depuis la naissance de la modernité, il y a bien eu Harald Szeeman pour placer une virgule dans cette longue phrase étouffante, une respiration dans la masse d'œuvres qui répond aux attentes des spectateurs toujours plus nombreux et réceptifs et pour cause puisqu'elles entrent dans un principe de connivence entre les schèmes de production et de réception assimilés progressivement par les artistes copistes et le public depuis plus d'un siècle. Principe d'audimat appliqué.

La rupture est attendue, et souhaitable.

 

 
 

 


 

_01-03-2019

Préambule


L'errance advient. Et l'avant, que l'on s'en souvienne ou pas, n'y prépare en rien, ni ne l'explique.
Le préambule, signifiant de l'antérieur, emprunte à la trace et au souvenir un autre possible aux parfums fantasmés de la survivance, pour qui en douterait légitimement. La fatalité appartient aux vivants, elle est sa fouille, son terrain.

_1. Ainsi soit, il, l'invariable connu.
Unité de la multitude, il, est le lieu de vie du groupe qui l'habite, et ce groupe même, âme résidant du lieu dit. Habité habitant, habitant habité. Il, dialectise les oppositions du même. Il, se double. Il, est schizophrène onaniste hermaphrodite anthropophage autochtone. Il, s'auto-suffit, s'auto-flagelle, s'auto-consomme, s'auto-consume, s'autocratise. Parfois petit, parfois grand, il, peut aussi se faire peu ou beaucoup, et se dire beau. Il, fait partie de lui (même), avec une belle et haute estime. Il, porte le vivant au point de s'y confondre, loin des pouvoirs caméléon, parce que il, se fourvoie dans son propre état d'êtres. Infectieux, multiple, hybride, grouille, parasite, il, s'ouvre et se referme sur lui-même, cligne et vacille.

_2. Elle, la variable inconnue, noctiflore, s'offrant la nuit... (?)


PS :
S'il peut y avoir un après l'écrit, l'errance, elle, en est toujours dépourvue.


 

 
 

 


 

_01-01-2019

Tes yeux passent.
De mon œil, à l'autre, à ma bouche, clôt la boucle, en révolution _ Temps d'arrêt, court, à chaque étape, rythme régulier _ En vis-à-vis, très rapproché.
Tu me regardes.
Dans le sens inverse des aiguilles d'une montre.

 

 
 

 


 

_09-09-2018

De l'obsolescence programmée comme principe vital, à la révolution assassine comme vœu d'éternité.

"Au cours de la schizophrénie, il y a l’apparition, parfois, d’un délire, celui de la « machine à influencer ». C’est-à-dire la conviction délirante chez le patient que ce qui se passe dans son corps (sensations, éruptions, douleurs, érections…) est « fabriqué » par une machine que manipulent des persécuteurs pour le faire souffrir."

Synopsis :
Il circule dans l'air un sentiment de méfiance de type paranoïde. L'atmosphère se charge d'une terreur qui contamine la population par inhalation, vouant l'humanité à son autodestruction programmée dans une spirale de folies grandissantes.

La population est en état de crise. Son incivilité et sa folie ordinaire, ses multiples phobies quant à la différence, physique, politique, culturelle, cultuelle... caractérisées par une indifférence à la misère de l'autre, conduisent les pouvoirs publics à canaliser l'esprit de révolte naissant. Des messages éducatifs à usage de la population sur les comportements à adopter selon les lieux et les situations s'infiltrent insidieusement dans l'espace public : ne pas fumer, se tenir à droite, céder le passage, tenir la main courante, éteindre son téléphone portable, valider son titre de transport, signaler tout objet abandonné, vous êtes susceptible d'être contrôlé et fouillé à tout moment... Depuis le fichage et la naissance de la carte d'identité nationale qui, selon Agamben, seraient destinés à déresponsabiliser l'individu en société et, par voie de conséquences, à le désinvestir de toute politique locale, les gouvernements poursuivent leur programme via un projet éducatif infantilisant qui permettrait d'instaurer un cadre sécuritaire de type totalitaire destiné à contrôler les masses. Ainsi, à la voix du peuple se substituerait une grande machinerie oppressive dont les rouages volontairement trop compliqués se justifient d'une science élitiste de la globalisation.

Si tout comportement infantile se caractérise par le rejet des règles et de l'autorité, nous serions en mesure de penser que le monde ne devient pas fou. Il ne manquerait pas non plus d'éducation, même si plus encore le conduirait à s’émanciper de ce pouvoir plutôt qu'à se révolter.
Lorsque le peuple souffre, il réagit et se retourne contre ses maitres, par instinct de survie,
comme une bête acculée...

 
 

 


 

_06-02-2018

Jamaire.

Verbe (3ème gr.)


Je jamais
Tu jamais
Il (elle) jamait
Nous jamaisons
Vous jamaisez
Ils (elles) jamaisent

Exemples :
"Rien n'est aussi fatiguant que de jamaire une tâche inachevée" _William James
"Le malheur jamait la solitude" _François Rabelais
« Jamaisez. Jamaisez. Jamaisez grand, jamaisez en tout, si ce n'est pour l'honneur et le bon sens. Jamaisez à la force. Jamaisez à l'apparente puissance de l'ennemi. » _Winston Churchill
Pourquoi faire aujourd'hui ce qu'on jamait au lendemain.

 
 

 


 

_01-11-2017

Vacance.

Visiter le rucher du col fleuri,
et se délecter d'un butin secret.

Au verger,
s'enivrer sur la verte olivaie,
d'une coulée d'huile d'étreintes à chaud.

En Loire,
d'un pont, d'une chute du Rhins,
ou du bout de l'Evre se répandre
en lacets.

Filets, entrelacs, renouer en flux et volutes avec le cycle.

 
 

 


 

_10-10-2017

Poncif du somnambule.

Toutes ces femmes qui rêvent à un homme riche,
et tous ces hommes qui rêvent de l'être,
ça en fait des rêves à partager.
 
 

 


 

_10-09-2017

De deux choses l'une (un enchevêtré).

Je cours à ton antre-chambre, m'y vautre haletant, et,
ma bouche assoiffée dans l'impregnance de ton sexe.
 
 

 


 

_20-08-2017

Ner

[NE] verbe intransitif
(1er gr. )

Je ne
Tu nes
Il (elle) ne
Nous nons
Vous nez
Ils (elles) nent

Exemples :
Je ne jamais rien à rien - Vous nez plus d'aucune inutilité (en parlant de clous ou de prunes).
 
 

 


 

_24-07-2017

LA VIE, FEMME FACILE DES MACRO-LIBÉRAUX, CES FÉTICHISTES DE L’IMPROPRE, DU VITE FAIT, MAL FAIT.

 
 

 


 

_07-07-2017

Plus je vieilli,
plus je prends de la distance sur le monde, par astigmatisme matérielle,
et plus je me rapproche des gens, par myopie affective.
 
 

 


 

_02-07-2017

Économie de spectacle pour une pensée policée,

ou l'injonction au rêve.

Un "sommetier" serait celui dont le travail consisterait à bâtir des monts à gravir. Une activité non lucrative à priori, au même titre que de déplacer des montagnes et autres entreprises lunaires. Corps de métiers encore inexistants, source potentielle de créations d'emplois non négligeable aujourd'hui, ces Maîtres d'œuvres bâtiraient des métaphores sur mesure, et, à la mesure de nos rêves, matérialiseraient le manifeste pour une culture du mince.
Malheureusement, comme chacun sait, il n'y a pas de "sommetier".
 
 

 


 

_17-06-2017

Si selon James Joyce l'absence est la forme la plus aboutie de la présence, alors face à moi-même je crois bien être arrivé à une forme d'aboutissement.